Broum Loisirs, le spécialiste de l'attelage auto


Attelages, galeries et équipement auto

Le multiplexage, c’est quoi ?

Pour faire simple :

  • Le multiplexage consiste à faire passer plusieurs informations par un fil électrique, et par la même occasion donner l’état de fonctionnement de vos feux arrière (ex : ampoules grillées).
  • Toutes ces données sont traitées par le boitier électronique de votre voiture, et vous informe via votre tableau de bord de l’état de votre éclairage.
  • La plupart des véhicules récents sont équipés de faisceaux électriques multiplexés.

Quelle incidence lorsque je veux brancher un faisceau d’attelage ?

En se branchant en parallèle sur l’alimentation de vos feux arrières, vous modifiez les informations reçues par le boitier électronique, qui ne pourra alors plus analyser correctement celles-ci. Par conséquent, lorsque vous branchez votre remorque ou autre porte- vélos, l’éclairage peut devenir un peu fou (éclairage tableau de bord qui reste allumé, veilleuse au lieu des clignotants etc.…)

Comment remédier au problème ?

La solution est simple : il suffit d’interposer un relais entre la connexion aux feux arrière et le faisceau de l’attelage. Ce dernier va, par une alimentation électrique indépendante (batterie, prise allume cigare), fournir aux ampoules des feux de la remorque l’électricité nécessaire à leur fonctionnement, sans interférer avec le circuit multiplexé.

Les solutions !

Deux solutions vous sont proposées,

  • soit en optant pour la pose d’un relais Smart (à installer entre le faisceau standard de l’attelage et le piquage des alimentations des ampoules des feux arrière, à l’aide de connecteurs rapides à pincement),
  • soit la pose d’un faisceau spécifique qui comprend un relais identique au Smart incorporé dans sa fabrication. Le plus du faisceau spécifique est qu’il est conçu pour votre véhicule et que les connections en sont facilitées par des prises appropriées.

Ce qu’il faut savoir :

  • Dans une grande majorité des cas, pour les véhicules récents, l’utilisation d’un faisceau spécifique nécessite une reprogrammation de votre boitier électronique chez le concessionnaire car vous utilisez les données du constructeur. Cette solution peut devenir onéreuse et finalement pas si pratique que l’on pouvait l’imaginer.
  • Le relais Smart quant à lui évite la prise en charge de la consommation occasionnée par les ampoules de la remorque. Donc, pas de défaut reconnu, pas de reprogrammation. Cette solution convient à une très grande majorité de véhicules.
  • Dans tous les cas, si vous utilisez un faisceau standard sans relais Smart alors que votre véhicule est multiplexé, à aucun moment, contrairement à certains arguments de personnes peu informées, vous ne risquez d’endommager quoi que ce soit (boitier électronique, boitier BSI, module, etc. ...). La seule incidence est un disfonctionnement de l’éclairage, donc pas de panique.
  • Votre choix doit prendre en considération la rapidité d’installation, le prix et les contraintes liées à la reprogrammation.
  • Pour vous orienter, notre équipe est làpour vous conseiller au mieux. N’hésitez pas à nous contacter par téléphone : 04 67 22 44 44.

COMMENT CHOISIR MON ATTELAGE ?

Quels éléments dois-je prendre en compte dans le choix de mon attelage?

Notre gamme d’attelages répond à un très large nombre de véhicules.
Avant toute recherche, munissez-vous de votre carte grise afin d'avoir tous les détails concernant votre véhicule, tels que le type, la version (3/5 portes. coffre, break ), et surtout la date de 1ère mise en circulation.
Nous vous offrons dans de nombreux cas la possibilité de choisir entre 2 marques Atnor et Boisnier et deux types d’attelages : à rotule démontable avec outils, ou bien rotule démontable sans outils.
Contrairement à une certaine époque, les attelages sont prévus et homologués pour tirer tout type de charge, à condition de respecter le cahier des charges du constructeur.

LA ROTULE MASQUE LA PLAQUE D’IMMATRICULATION

Si la rotule masque la plaque d Immatriculation, nous vous recommandons d'opter pour un modèle détachable, type RDSO. En effet, la plaque d'immatriculation doit rester visible lorsque vous ne tractez pas, au risque d’être verbalisé.Ce système d'attelage vous permet de retirer la rotule facilement.

QUEL FAISCEAU CHOISIR: UN 7 PLOTS OU UN 13 PLOTS?

Tous les attelages sont livrés avec un faisceau 7 plots quiconviendra tout à fait à l'usage d'un porte-vélo ou d'une remorque. Le faisceau 13 plots (dont le + permanent) serait plus approprié pour les caravanes. Si vous possédez un faisceau 7 plots mais avez besoin d un 13 plots, vous pouvez commander un kit d'extension 7-13

MON ATTELAGE PEUT- IL TRACTER N’IMPORTE QUELLE CHARGE ?

Votre attelage va pouvoir tracter un véhicule dont le poids sera inférieur ou égal à celui homologué par le constructeur. Dans le cas de porte vélo, ou porte charge, c’est aussi le constructeur qui limite le poids à porter.
Toutefois, si le poids du véhicule tracté est supérieur à 750 kg, si le poids de la remorque est supérieur au poids à vide de la voiture, ou encore si la somme des Toids Total en Charge (PTAC) est supérieure à 3.5 tonnes, vous devrez être titulaire d’un permis E.

 LE CROCHET D’ATTELAGE DOIT IL ETRE ENLEVE QUAND ON NE TRACTE PAS ?

 Puis-je être verbalisé si je ne le démonte pas ? Constitue-t-il un fait aggravant en cas d'accident ? Est-il considéré comme un objet saillant susceptible d'être dangereux pour autrui ? Serais-je malgré tout couvert par mon assurance en cas d’accident ?... Autant de questions qui alimentent régulièrement des polémiques enflammées sur les forums automobiles et qui, pourtant, n'amènent qu'une seule réponse, laconique : Non ! Encore faut-il savoir pourquoi...  
Soyons donc clairs : le Code de la Route ne prévoit aucune disposition spécifique imposant le démontage du dispositif d'attelage destiné à tracter un véhicule léger, qu'il s'agisse d'une remorque ou d'une caravane. Dans la pratique, dès lors que vous aurez remis la coiffe de protection de la boule d'attelage, vous avez pris les mesures ad-hoc Dans le Titre 1er, « aménagement extérieur des véhicules automobiles » (arrêté du 7-05-1995) du titre II du Code de la Route et de leurs remorques, l'article 8 précise : « Sont interdits sur les faces latérale et arrière des véhicules les ornements et éléments pointus ou tranchants. » Mais il ajoute tout aussitôt : « Nota : Les boules d'attelage ne tombent pas sous le coup de l'article 8 de l'arr. Minist. du 19-12-1958. »  
Cet arrêté qui, à l'origine, a été pris le 19 décembre 1958  est toujours en vigueur. Autrement dit, à condition d’être homologuée, la boule d'attelage n'étant pas un élément pointu ou tranchant, elle n'entre pas dans ce cadre et n'a pas à être démontée. Sauf si elle vient à masquer la plaque d'immatriculation.

Dans la pratique, dès lors que vous aurez remis la coiffe de protection de la boule d'attelage, vous avez pris les mesures ad-hoc.

 La vitesse est elle réglementée lorsqu’un coffre de toît est fixé sur le véhicule ?

 A ce jour, il n’existe aucune réglementation ni limitation de vitesse prévue par le Code de la Route concernant les véhicules équipés de coffre de toit. La seule vérification concerne le poids maximal de charge autorisé et indiqué sur la notice constructeur de votre voiture (cette charge maximale inclut le poids du coffre et des barres de toit). De plus, une indication de charge maximale est précisée sur les coffres de toît homologués.

 Existe-t-il une règlementation spécifique pour les porte- vélos ?

 Un porte vélo est un chargement comme un autre, et il ne répond donc pas à une réglementation spécifique.

Ainsi, la règle pour les chargements se limite à une signalisation lumino-réfléchissante au delà d'un mètre de dépassement, plus feu rouge la nuit.

Bien évidemment, si les vélos cachent la plaque minéralogique ou les feux de signalisation, il conviendra d’installer après le dernier cycle une plaque décalée supportant des feux, la plaque et son éclairage.

Peut- on transporter des cyclo, des motos, un quad, un buggy… sur une remorque bagagère ?

Bien entendu, à condition bien sûr que le véhicule transporté ne dépasse pas à l’arrière et soit correctement arrimé !

De plus, le poids transporté doit être inférieur à celui préconisé par le fabricant.

Par ailleurs, dans ce cas, le triangle de pré-signalisation a toujours été obligatoire…